Votre guide santé

Assurance décennale : le prix est-il gage de qualité ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
img-decennale-assurance-qualite-prix.jpg

En tant que professionnel ou artisan du bâtiment, la souscription à une assurance décennale est pour vous une obligation. Il faut dire que, même si elle est bénéfique aussi bien pour vous que pour le propriétaire de l’ouvrage, le coût de l’assurance décennale peut être très élevé. Pour les artisans et professionnels du bâtiment, il s’agit probablement de l’assurance la plus onéreuse. Il n’en demeure pas moins que certaines techniques permettent d’en réduire le prix.

Comment faire des économies sur sa garantie décennale ?

Il existe plusieurs parades pour réduire le prix de votre assurance décennale. Évitez de souscrire à des garanties dont vous n’avez pas réellement besoin. La majorité des assureurs vous proposeront des options telles que l’assistance juridique, les cagnottes en cas de sinistres. Elles ne sont pas obligatoires. C’est à vous d’apprécier leur opportunité pour votre activité.

Il est également des cas où les assureurs vous demanderont votre chiffre d’affaires prévisionnel. Restez modeste et renseignez la fourchette la plus basse possible pour votre bilan prévisionnel. Cela est important puisqu’il ne s’agit que de prévisions, vous n’avez aucune certitude à cet effet. C’est sur la base de cette prévision que sera calculée votre cotisation. Autant être prudent pour ne rien devoir à l’assureur.

Vous ferez également des économies sur votre assurance décennale si vous :

  • Augmentez le montant des franchises ;
  • Utilisez les comparateurs d’assurance ;
  • Comparez les devis de plusieurs compagnies pour faire jouer la concurrence ;
  • Mettez en avant votre expertise dans votre domaine d’activité et la justifiez vis-à-vis de votre assureur.

Avec ces paramètres et grâce à une assurance décennale pas chère, vous réaliserez des économies dans votre activité. Pour ce faire, vous devez déjà connaître les critères dont tiennent compte les assureurs pour fixer le prix d’une assurance décennale.

L’assurance décennale : pour qui ? Que couvre-t-elle ?

L’assurance décennale vous permet, en tant que professionnel ou artisan du bâtiment, d’être couvert dans l’éventualité où un sinistre surviendrait et affecterait la structure principale du bâtiment que vous avez livré à votre client. Cette garantie court sur 10 ans, à compter de la date de livraison du chantier. C’est dire qu’au-delà de cette durée, votre responsabilité n’est plus engagée si un sinistre était constaté.

Vous êtes concerné par l’assurance décennale si vous êtes entrepreneur, maître d’ouvrage, ingénieur, promoteur immobilier, architecte, etc. Cette garantie couvre les dommages affectant toutes les structures pouvant remettre en cause la solidité du bâtiment ainsi que les installations qui ne respectent pas les normes en vigueur. Il peut s’agir de la charpente, de la toiture, du terrain, des murs porteurs, des canalisations, des installations électriques, etc.

économies assurance décennale

Quelles modalités détermine le prix d’une assurance décennale ?

Le prix d’une assurance décennale est déterminé par plusieurs facteurs. Dans un premier temps, il faut dire qu’il est laissé à la libre appréciation de chaque compagnie d’assurance. En effet, elles ne sont pas particulièrement liées par des règles ou un cadre légal en la matière.

La nature et le niveau de risque de l’activité

Afin de fixer le prix de votre assurance décennale, votre assureur tiendra principalement compte de votre corps de métier. Plus clairement, il évaluera les risques liés à votre activité. Et plus ces risques seront importants, plus le montant de votre assurance décennale sera élevé.

Par exemple, si vous êtes un maçon, vous allez payer en moyenne 2 200 euros pour votre assurance décennale, alors qu’un électricien paiera 750 euros environ. Si vous êtes une entreprise qui effectue plusieurs travaux de BTP, les assureurs tablent le plus souvent sur l’activité qui présente plus de risques.

Votre expérience et la localisation de vos chantiers

Votre niveau d’expérience ou plus clairement votre ancienneté dans votre secteur d’activité est aussi un élément déterminant pour les compagnies d’assurance. Plus vous avez des années d’expérience, plus les assureurs sont souples pour fixer le prix de l’assurance décennale.

Ils tiennent également compte de la localisation de vos chantiers. En effet, compte tenu de la nature des terrains et de la sinistralité constatée, certaines zones géographiques présentent plus de risques que d’autres.

La taille et le chiffre d’affaires de votre entreprise

Pour les assureurs, une entreprise de grande taille (nombre d’employés) qui génère un chiffre d’affaires au-delà d’un certain seuil présente naturellement plus de risques. Si vous répondez à ces deux critères, vous serez sans doute soumis à une assurance décennale élevée.

Les garanties et les options de votre assurance

Elles ont une incidence directe sur le prix de votre assurance. Plus elles sont diverses, plus le coût de votre assurance sera conséquent. Évitez donc de souscrire des garanties dont vous n’avez pas forcément besoin.

La meilleure assurance décennale n’est pas forcément la plus onéreuse. C’est plutôt celle dont les garanties s’adaptent à vos besoins et à votre budget, selon votre corps de métier et la taille de votre entreprise.

Grâce à un comparateur d’assurances décennales, vous constaterez que le prix n’est pas forcément gage de qualité. Il vous faut trouver pour votre métier l’assurance la plus adaptée à vos besoins.