Lancé en 2006, la Caisse de Retraite du Personnel de RATP est un organisme de sécurité sociale qui est responsable de défendre les intérets des agents permanents de la RATP, anciens ou récents. Un personnel qui fait partie du régime de protection sociale. Quels sont les services proposés par la crp ratp ? Allons découvrir tous les points essentiels sur cette caisse.

La CRP RATP : De quoi s’agit-il ?

La Caisse de Retraite du personnel de la Régie Autonome des Transports Parisiens (CRP RATP) est une institution qui a été mise en place suite à un décret publié au journal officiel. Il s’agit de l’organisme qui est en charge de gérer la retraite des salariés actifs et sédentaires de la RATP.

La crp ratp est alors constituée par le personnel exécutif, le personnel de maitrise ainsi que les cadres, incluant les receveurs, les machinistes, les agents d’entretien, les divers ateliers, les agents de pose de voies, les agents de bureaux, le personnel administratif, etc.

Le principal objectif de l’organisme est de permettre à tous les salariés de remplir leurs obligations légales, afin de pouvoir prétendre à leur retraite plus tard.

CRP RATP

Quelles sont les missions de la CRP-RATP ?

La crp ratp est chargé des missions pour le service public. De ce fait, l’organisme s’engage à assurer une bonne retraite pour tous les salariés de la RATP. Ses principales missions sont les suivantes :

  • Ouvrir les droits de pension pour tous les affiliés, à l’immatriculation de chacun ;
  • Faire un suivi des cotisations dues pour chaque salarié concerné ;
  • Se charger de la liquidation ainsi que des services pour la gestion des pensions ;
  • Gérer intégralement la trésorerie;
  • Evaluer les droits au régime spécial de retraite.

 

Le régime spécial de retraite : Comment ça fonctionne ?

La caisse de retraite du personnel est le premier responsable du bon fonctionnement du régime spécifique de retraite des salariés.

Le financement de ce régime de la RATP dépend de la cotisation de chaque salarié, de celle des employeurs, ainsi que du versement à la charge de l’Etat pour garder un équilibre entre les liquidités obtenues et les charges de la caisse de retraite. Un versement qui est régi par une convention financière du 20 Décembre 2007.

Les différents affiliés au régime spécial sont les agents permanents de la RATP, les agents qui ne sont plus au sein de l’entité ainsi que leurs ayant droit d’affiliation. Afin de pouvoir bénéficier du régime, il faudra alors faire partie du cadre permanent, en contrat de professionnalisation ou en contrat d’apprentissage.

 

Quel âge pour partir en retraite

L’âge de départ en retraite à la RATP varie en fonction de la situation et de la catégorie professionnelle du salarié concerné.

  • Pour la catégorie sédentaire (S), qui est constituée par le personnel en administration, l’âge de départ en retraite est de 62 ans ;
  • Pour la catégorie active (A), composée du personnel de maintenance et d’entretien, l’âge d’ouverture de droit ou âge de départ en retraite varie entre 55 et 57 ans ;
  • Pour la catégorie active (B), comprenant les agents d’exploitation, le départ en retraite est de 52 ans.

retraite anticipée

Qu’en est-il de la retraite anticipée ?

Avec le régime spécial de retraite, il est tout à fait possible pour les salariés d’obtenir une retraite anticipée sous certaines conditions.

En cas de famille nombreuses

Il est possible d’avoir un départ en retraite anticipée pour une famille de trois enfants et plus en difficultés financières. Vous serez alors dans l’obligation d’arrêter ou de réduire la durée de votre activité professionnelle.

Un enfant handicapé à la charge

Une retraite anticipée est possible dans le cas où vous êtes en charge d’un enfant avec une invalidité d’au minimum 80%, à condition de l’avoir élevé pendant neuf ans.

Une situation d’inaptitude

Une maladie, une blessure grave ou bien une impossibilité d’exercer…Toutes des raisons qui permettent d’obtenir une retraite anticipée avec au moins 15 ans de service.

Une longue carrière

Destinée pour les salariés ayant commencé à travailler à un bas âge, 16 ou 17 ans, pour une retraite anticipée à 56 ans.

Comment obtenir une cotisation à taux plein ?

Le calcul de la pension de retraite est basé sur les six derniers mois de rémunération hors prime ainsi que le taux plein de 75%.

Pour obtenir une cotisation à taux plein, une validation d’un nombre minimum de trimestres est requise. Un nombre qui se trouve entre 163 et 168 trimestres.

Le crp ratp est alors un organisme qui accompagne les salariés de la RATP dans l’obtention de leurs droits de retraite, en respectant les conditions requises.