Votre guide santé

Les points clés pour comparer les mutuelles santé

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
mutuelles santé

Vous souhaitez changer de mutuelle santé sans savoir par où commencer ? Cet article est fait pour vous ! Dans cet article, retrouvez nos conseils pour trouver la meilleure mutuelle santé possible. Dès aujourd’hui, comparez avec 2a-assurances les différentes offres disponibles sur le marché.

Comparez les mutuelles en fonction des garanties

Si vous vous lancez dans une comparaison des différentes mutuelles santé, prenez le temps de vous pencher sur les garanties qui accompagnent l’assurance santé. Celles-ci renvoient aux dépenses qui vont être couvertes par votre mutuelle. En général, l’assurance prend en charge :

  • vos soins courants, dont les consultations médicales et médicaments ;
  • vos soins dentaires ;
  • vos frais d’hospitalisation ;
  • des appareils auditifs.
  • vos appareils auditifs ;
  • vos soins d’optique.

Cependant, d’autres types de garanties peuvent être couvertes, mais sur option. Parmi ces garanties, nous pouvons notamment citer les soins de prévention non obligatoires ainsi que la médecine douce qui n’est pas remboursée par la Sécurité sociale. Celle-ci inclut les cures thermales ou encore l’ostéopathie. Bien entendu, ce sont vos besoins médicaux qui doivent guider votre choix et vous orienter vers telle ou telle garantie. C’est précisément la raison pour laquelle il est primordial de prendre en compte ce critère lorsque vous comparez les différentes offres de mutuelles.

Les niveaux de remboursement : pourquoi est-ce un critère indispensable ?

Les niveaux de remboursement de mutuelle sont généralement exprimés en forfait en euros, ou en pourcentage. Le remboursement en euro renvoie à une somme forfaitaire annuelle ou bi-annuelle. Cette somme prend en charge les frais de santé de l’assuré sur certains postes de garanties, notamment l’optique et le dentaire. Une fois que les frais dépassent le forfait alloué, c’est à l’assuré qu’il revient de payer la différence. La deuxième forme de remboursement est le remboursement en pourcentage, il s’agit de la forme la plus courante. La mutuelle santé propose au client un remboursement pouvant aller de 100 % jusqu’à 800 %. Prenons un exemple concret : la consultation chez un médecin généraliste coûte 40 €. Le Tarif de Convention est de 22 € avec un taux de remboursement de 70 %. Ainsi, la Sécurité Sociale rembourse 15,4 euros moins 1 € de participation forfaitaire (22 euros x 70 %). On obtient donc un remboursement de 14,40 euros. Le Ticket Modérateur renvoie à la différence entre le Tarif de Convention et le remboursement de la Sécu. Il s’agit ici des 30 % non pris en charge, soit 6,6 euros. C’est ce ticket modérateur que remboursent les mutuelles. Si le remboursement se fait sur la base du Tarif de Convention, le calcul déduit le remboursement de la Sécurité Sociale du tarif de convention et applique un pourcentage. Pour notre consultation à 22 €, si la mutuelle rembourse 200 % du Tarif de Convention, elle rembourse :

44 € (2 x 22 €) moins 15,40 € (les 70 % pris en charge par la Sécu), soit 28,60 €.  L’assuré n’a donc plus qu’à payer 1 € de participation forfaitaire. Le remboursement peut aussi se faire sur base de la Sécurité Sociale. Dans notre exemple, si le pourcentage de prise en charge par la mutuelle s’élève à 200 %, elle rembourse 28,80 € : (15,4 – 1 euro de participation forfaitaire) x 2.

Comparer les niveaux de remboursement des mutuelles est par conséquent primordial et il convient de choisir une mutuelle dont le niveau de remboursement est adapté à vos besoins.

Comparatif des mutuelles : quels sont les points à ne pas manquer ?

En plus des deux critères que nous avons évoqués plus haut, voici quelques points de comparaison à surveiller lors de vos recherches :

  • la pratique du tiers-payant : il vous permet de ne rien payer pour certains frais de santé. De cette manière, le ticket modérateur est directement réglé par votre mutuelle tiers payant. Vous pouvez en profiter à la pharmacie, chez les radiologues ou encore dans les laboratoires d’analyses médicales.
  • le délai de carence, c’est-à-dire le délai durant lequel vous n’êtes pas pris en charge après la souscription ;
  • les services proposés ;
  • l’existence de garanties majorées après 2 ou 3 ans d’assurance.

Comment réaliser un comparatif de mutuelles ?

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour réaliser un comparatif de mutuelles. Pour commencer, vous pouvez opter pour une solution en ligne, en passant par :

  • les sites des mutuelles, des assurances complémentaires et des institutions de prévoyance, si vous prévoyez d’effectuer toutes les démarches seul. Ces sites fournissent tous les détails souhaités et vous permettent de réaliser des devis en ligne ;
  • des sites de comparatif de mutuelles. Si vous souhaitez être accompagné, cette option vous permet de comparer uniquement les offres qui vous correspondent, en fonction de votre profil et de vos besoins ;
  • un courtier en assurance : ce prestataire spécialisé se charge de vous trouver l’offre la plus avantageuse.