Votre guide santé

Tout savoir pour bien préparer sa retraite

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
préparer retraite

Pour pouvoir bénéficier d’une retraite, les demandeurs doivent faire une demande auprès de la caisse retraite de base afin de liquider leur droit et toucher les pensions. C’est l’assuré du secteur privé ou public qui devra entamer ces démarches, 6 à 4 mois avant de partir à la retraite.

Comment demander ma retraite en ligne ?

Le formulaire de demande de ma retraite se télécharge en ligne sur la plateforme de caisse de retraite. Il est aussi possible de faire une demande de pension de retraite par appel ou en allant directement au bureau de la caisse. Pour les fonctionnaires, le formulaire de pension lors du départ à la retraite, est remise par la direction du personnel de l’employeur !

Une fois le formulaire complété en bonne et due forme avec tous les justificatifs réunis, vous pouvez envoyer le dossier à l’assurance-retraite ou à la direction du personnel pour les fonctionnaires du secteur public.

  • Si l’assuré a été affilié au régime général ou à des régimes alignés, alors il faut une seule demande de retraite ;
  • Pour un autre régime de base il faut envoyer une demande à chaque régime ; et il en est de même pour les régimes complémentaires.

Quel est l’âge de départ pour bénéficier d’une épargne-retraite ?

Tout assuré doit avoir l’âge légal de départ à la retraite concordant avec son année de départ qui est de 62 ans (pour une année de naissance à partie de 1955). Toutefois une retraite anticipée est possible pour les personnes en situation d’handicap, victimes d’accident de travail ou encore ayant un nombre de trimestres demandé. Pour toucher les retraites à taux plein, il faut prouver son nombre de trimestres.

Comment accéder à son dossier de retraite ?

Pour accéder à votre demande de retraite et la pension versée, vous pouvez aller en ligne en cliquant sur « je souhaite consulter le suivi de mon dossier ». D’ailleurs cette section est réservée aux retraitées ayant un dossier en cours d’étude dans une caisse retraire : régularisation de carrière, pension de réversion, allocation de veuvage, majoration enfants…

En allant dans votre espace personnel, consultez votre dossier 24H/24 et 7J/7. Par contre, vous devez avoir votre numéro de département de la caisse régionale qui paie votre retraite et votre numéro de sécurité sociale.

retraité

Quel est le montant de ma retraite ?

Seul un simulateur vous permettra de faire une estimation de l’allocation retraite, dépendamment de votre activité professionnelle.

Pour une retraite au taux maximum, la valeur représentera 50% des meilleures années de salaire annuel. Dans tous les cas, le calcul de la retraite sera fonction de votre revenu annuel moyen, du nombre de trimestres et de l’âge de départ.

Par contre, si le montant de la pension est évalué au taux maximum mais que la valeur reste faible alors elle peut être majorée pour atteindre le minimum contributif. L’allocation supplémentaire invalidité ou allocation de solidarité aux personnes âgées peut vous aider !

Qu’en est-il de la retraite complémentaire ?

Entre système à points, mécanisme de décote ou de surcote en fonction de l’âge de départ, sur un certain nombre de critères, le système universel que le gouvernement veut mettre en place s’apparent à la retraite complémentaire des salariés du régime général et non des régimes spéciaux.

La retraite complémentaire s’ajoute à la retraite de base afin de constituer la recette globale et elle est gérée par l’Agirc-Arrco.

retraité sur un banc

Agirc-Arrco : Caisse de retraite pour les cadres

Depuis le 1er janvier 2019, la retraite complémentaire, en étant cadre ou non est gérée par l’Agirc Arrco. La fusion de ces deux organismes permet donc un meilleur assouplissement des règles. On paie la même cotisation et on obtient les mêmes droits à la retraite, que l’on soit cadre ou non.

Le système à points

Il faut savoir que le mode de calcul de la retraite complémentaire se base sur le système de points. Les cotisations que l’on prélève tous les mois sur le salaire sont convertis en points, en divisant la valeur des cotisations par le prix d’achat du point qui grimpe tous les ans.

Au moment de partir à la retraite donc, les points cumulés vont être convertis en euros e les multipliant par la valeur du point qui sera fixée tous les ans. On a droit à votre pension de retraite vieillesse annuelle.

Le prix d’achat du point et la valeur reste deux choses différentes. Le prix d’achat vous donnera la possibilité de convertir les cotisations en points tandis que la valeur du point vous donne la faculté de convertir les points en un moment de pension en euros.